Cocktails

Quel rhum pour le rhum arrangé ?

Photo Jayzeplad sur Instagram

Rhum arrangé : quel rhum choisir ?

Pour préparer un rhum arrangé, il est souvent difficile de faire un choix parmi les différentes gammes de rhum. Rhum blanc, ambré, vieux, base cocktail ? Une seule règle : lorsqu’il s’agit de faire son propre punch, chacun ses goûts ! Car par définition, le rhum arrangé est un cocktail personnel, propre à chacun. On peut faire des rhums arrangés à base de fruits, mais aussi à base de bonbons (par exemple la fraise Tagada), et les arranger avec des épices…

Ceci dit, nous allons ici vous donner quelques grandes lignes afin de pour vous aider à choisir votre rhum pour un vos préparations de rhum arrangé.

Choisir son rhum en fonction de ses goûts.. et celui de vos proches

En général, lorqu’on fait un rhum arrangé (qui d’ailleurs est appelé punch aux Antilles, le terme « rhum arrangé » étant davantage utilisé sur l’île de la Réunion – on va donc parler de punch ananas, punch monbin, punch quénette etc…), on en fait en assez grande quantité (au moins un litre et demi ou 2 litres). Car un bon rhum arrangé doit être préparé puis macéré quelques temps (notamment le Shrubb) pour qu’il prenne tout son parfum. Donc choisissez un rhum qui titre au moins 50° ; si vos amis et vos proches le supportent, vous pouvez aussi choisir un rhum à 55° ou à 59° (spécifique à Marie Galante).

Pour avoir du parfum, un rhum arrangé doit contenir du rhum d’au moins 50°

Je déconseille les rhum « base cocktail » pour vos recettes. Car la manière dont le rhum est réduit engendre forcément une baisse de son parfum. C’est inévitable. Les rhums base cocktails sont très bon pour préparer des mojitos, pina colada etc…

Privilégiez un rhum de bonne qualité

Comme dans la cuisine, un mauvais rhum ne vous donnera pas un bon rhum arrangé. Donc inutile de vous précipiter sur du rhum « des iles lointaines », ou autre produit du genre.

Alors, quel rhum choisir ?

Quel rhum pour rhum arrangé ?  Je recommande un rhum agricole plutôt qu’un rhum industriel : les rhums agricoles sont propres aux îles françaises, ce sont eux qui ont le plus de saveur pour les préparations fait maison.

Concernant le type de rhum (vieux, paille, blanc etc..), il est préférable d’avoir une bonne base de rhum blanc afin de conserver les arômes du fruits (ou du bonbon) avec lequel vous allez faire macérer votre rhum. Cependant, pour relever le goût et apporter une dimension supplémentaire, n’hésitez pas à rajouter du rhum vieux (ou ambré, plus léger) –  personnellement je n’aurais pas mis plus de 30% de la quantité totale de rhum de ma recette).

En résumé, pour savoir quel rhum utiliser pour un rhum arrangé, nous vous recommandons :

  • Un rhum agricole blanc des Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique de préférence)
  • Un rhum de 50° à 59° d’alcool
  • Éventuellement un rhum vieux – si vous souhaitez expérimentez, mettez du rhum épicé ! cette dernière touche est finale et complètement anecdotique.

Bonne dégustation; et buvez avec modération !

Photo : jayzeplad

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Rhum.net est une site géré par des passionnés de rhum, dont le but est de faire découvrir à un public d'amateurs les différentes distilleries des Antilles, d'Amérique latine et d'ailleurs, leurs marques et leurs produits.

Si vous souhaitez nous rejoindre et contribuer au développement de ce site, contactez-nous !

Informations

Rhum.net participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers amazon.fr.

Mentions légales

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Copyright © 2016 rhum.net - Tous droits réservés

To Top